Google+

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le jour où j’ai gueulé

    248f88bf60c6d0d3f4f7125d66be2383.png

    Depuis septembre je suis assistante de galerie. Un vrai job, crevant, où on ne compte pas les heures, et où il faut s’accrocher. Un super poste me direz vous… Un poste, un job ? Non, un stage. A bac + 5 ? Et oui. Car la charmante américaine pour qui je travaille ne prend que des stagiaires, afin de pouvoir les traiter encore pire que le caca de son chien. Au début elle me faisait miroiter un job à la clef. Puis quand deux mois de suite elle a « oublié » de me rémunérer, j’ai commencer à gueuler. Et de plus en plus. Pasque les limites, la vioque, elle connaît pas. Un exemple : Dimanche soir, 23h30, mon téléphone sonne : « Allôooooooooooo comment on fait pour allumer l’ordinateur ??? Je n’y arrive pas ! Tu l’as cassé j’en suis sûre ! Tu es une incapable, une médiocre, une conne, une sale conne de petite française ! Je te déteste ! You’re fucking bitch» Dix minutes plus tard : « OK j’ai réussi à l’allumer. That’s ok. »

    Voilà, c’était pour planter le décor…

    Et donc, ces derniers temps, j’avais tendance à pas mal lui tenir tête à cette vielle folle. Et ça ne lui plaisait pas. En plus, ce qui n’arrangeait pas mon cas, je faisait pas mal de ventes à la galerie. Et ça ne lui plaisait pas. Et j’avais des supers bonnes relations avec les artistes. Et ça ne lui plaisait pas. Et la galerie tournait toute seule sans elle. Et ça … enfin bref on a compris, elle n’en pouvait plus de sa fucking assistante. Donc pour la remettre à sa place, elle a tenté de lui saboter son travail. En effaçant des dossiers hypers importants sur l’ordi. En écrivant des mails injurieux aux artistes et en signant du nom de son assistante. En lui faisant exécuter des missions contradictoires avec son travail… Et on arrive au meilleur les amies. Attention, cherry on the cake. Gros dossier, du lourd, du très lourd.

    Mardi : elle m’accuse de lui avoir volé des « effets personnels ». Je la regarde, sciée, fouiller dans mon sac en hurlant. Et là, enfin je connecte.

    - Nan mais attendez là, vous faites quoi au juste ??

    - Tou m’as volé mes papiers, I’m serious ! That’s you. Oh my god !!!! That’s you fuck….

    - NAN MAIS VOUS ALLEZ LA FERMER BORDEL !!!!!!!!!

    - What???

    - JE VOIS TRES CLAIR DANS VOTRE JEU ESPECE DE VIELLE FOLLE ! NON SEULEMENT VOUS ETES INCAPABLE DE GERER VOTRE GALERIE SEULE DE RESPECTER VOS COLLABORATEURS, MAIS SURTOUT VOUS ETES JALOUSE DE LEUR REUSSITE ET VOUS SABOTEZ LEUR TRAVAIL !!!

    - Me ? Ohhhhhhhh nooooo ! Tu mens ! Tu n’es qu’une médiocre et une sale petite garce, je …

    - BAH VOUS SAVEZ CE QU’ELLE VOUS DIS LA PETITE GARCE ? QU’IL VA FALLOIR SE CALMER SINON ELLE SE BARRE, CAR ELLE TROUVERA MIEUX AILLEURS !!!

    - No, mais tu n’as pas le droit tu m’appartiens, et tu dois pas me laisser tomber comme ça à la veille de …

    - A LA VEILLE DE LA PROCHAINE EXPO ??? JUSTEMENT ! VOUS ETES TELLEMENT BRILLANTE ET JE SUIS TELLEMENT MEDIOCRE QUE VOUS Y ARRIVERIEZ TRES BIEN SANS MOI !!!! NON ??

    - …

    - SUR CE JE ME BARRE . JE NE REVIENDRAI QUE QUAND VOUS AUREZ INTEGRE CERTAINS PRINCIPES DE BASE DU SAVOIR VIVRE.

    Et sur ce, j’ai pris mon sac et je me suis barrée, en décochant au passage un coup de pied à son sale chien puant.

    Je me suis sentie beaucoup mieux. Et depuis, je cherche comme une folle un meilleur poste ailleurs. J’ai eu plusieurs entretiens pour des « vrais » jobs. Et surtout, je me sens plus forte face à cette folle à lier et ses coups pendables. Je sais que je n’en ai plus pour très longtemps… Et elle non plus hinhin !!

    PS : Désolée pour cette note qui a du vous paraître longue et chiante, mais j'avais besoin de gueuler une deuxième fois. Voilà. C'était le coup de gueule du vendredi. On aura compris me direz vous. Soit.

    Et vous, des coups pareils, ça vous est déjà arrivé ?

    15 commentaires Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Bel Air et Vero Moda, ou « comment fumer sa carte bleue »

    2715f1e346cde849f3214c68e4b6108d.jpg

    La journée avait été un peu rude. J’hésitais sur une vague robe noire no collection, que vous m’avez d’ailleurs dissuadée d’acheter (et là je dis chapeau ! ). Exceptionnellement, j’étais sortie de la galerie plus tôt. Je rayonnais. Où plutôt, exceptionnellement, j’ai dit à ma boss ce que j’avais sur le cœur, je lui ai suggéré d’aller se faire enc****, j’ai pris mon sac, et je me suis barrée à 17h. J’enrageais. Et j’avais besoin de décompresser. Et pour décompresser, moi je ne connais rien de tel que le shopping. Et vous aussi d’ailleurs, je le sais, je l’ai lu dans vos blogs !!! Première étape Bel Air. Le magasin est sur ma route du retour. J’y ai vu comme un signe un piège du destin. Je m’arrête, je bloque sur la vitrine, et rentre. 10 minutes plus tard je ressors avec deux petites blouses et une tunique. Allégée. Tout comme ma carte bleue d’ailleurs… Bon ensuite, ma copine P. me téléphone. Elle suggère que nous discutions autour d’un verre chez elle. Où plutôt qu’on picole en geignant sur nos pauvres vies. Direction le RER. Bon en chemin je me suis de nouveau arrêté. Et j’ai de nouveau allégé ma carte bleue. Cette fois ci chez Vero Moda, la petite griffe qui monte. A déclarer : une robe, et un petit boléro loose. Voilà les pièces du délit, que je vous montrerai trèèèès vite, portées ET accessoirisées ! Je les ai pris rapidos sur cintres… faute de temps pour jouer les modèles… Mais ce week-end, promis, je fais ma Gisèle !! Avec poses de vamp et tout !

    Chez Bel Air, j’ai craqué sur ça :

    c4feb836e7c450b347e390b94a4ca151.jpg
    Longue tunique Bel Air (parfaite avec un slim)
    8b188d03975d6452a15af1e0df7927e7.jpg
    La blouse noire....
    ... Et ses détails : plastron brodé devant et boutonnage dans le dos
    dac4bae4d6996cbab2e378519e7594d9.jpg
     
    977ea4f32110a1030bd191eafd8d0aaa.jpg

     Blouse grise Bel Air (parfaite avec un jean flare)

    48e7ff3f1798dba0c2521d4a206e1a85.jpg

     

    Et chez Vero Moda, je me suis jetée sur ça :

    13f23ca0bcaab3bafef7048d340de1a9.jpg
    et le joli détail : les petits boutons qui ferment le dos de la robe :
    150d20428a350d6fbf53799f53d33e57.jpg
    Le tout, réchauffé par le petit boléro
    e3f635741a05b897e2d7fa13e2e2cf20.jpg

    Et vous, des craquages pareils, ça vous arrive souvent ??

    12 commentaires Catégories : BAM ! La Mode Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Coup de cœur : La Princesse

    Ça fait un moment que j’ai envie de parler de ses créations. Parce qu’elles sont tout ce que j’aime : un savant et délicat mélange d’audace et de douceur ; à mi chemin entre hier et aujourd’hui, et toujours avec cette touche décalée qui fait toute la différence. De qui, de quoi je cause ? Des délicates créations de La Princesse au petit pied. Cette créatrice ultra douée, et ultra sympa, adoucit et embellit mes journées. J’adore me précipiter sur son blog pour voir quelles petites merveilles elle a concoctées… Sa démarche artistique : défi technique et plaisir visuel. Chaque collection propose une démarche différente, entre reproductions historiques techniques, pièces contemporaines réactualisées, détournement d’objets, inspiration rétro… Assez de blabla, je vous propose de vous en mettre plein les mirettes ! Allez y, suivez moi. Pénétrons dans l’univers sucré, raffiné et décalé de La Princesse au petit pied…

     

    Chaque fille se retrouve pleinement dans chaque collection. Ainsi pour les amoureuses du rétro « boudoir »

    4703e2bf1d89122c781a026484f87f53.jpg
    5dd8adc7fb8906b0b10f19d5677f6838.jpg

     

    Pour les amoureuses du détournement et de l’audace

    6ec8f294bde59d242079590f19871dd9.jpg
    04f6194acf62fa55312e59ed02bb5dde.jpg

     

    Pour les amoureuses des nœuds

    ed694326fa32c1e9526ea8b0b1822117.jpg
    9d6db40bf90c052208e6b5fac1110c80.jpg

     

    Pour les amoureuses des sautoirs

    fefe85137f532307a5d30835aca03143.jpg
    ae72a3ed972bbb174c1d481731d78ba9.jpg

     

    Alors les filles, conquises par La Princesse ? Moi en tout cas, je dépose d'ores et déjà un wishlist chez elle !

    10 commentaires Catégories : Accessoires & co Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !
  • La friperie, ou « comment trouver son bonheur pour pas cher »

    Hier gros craquage. Ouais. Gros craquage de carte bleue. Un shopping mémorable chez Bel Air et Vero Moda, je vous montrerai tout ça très vite… Donc après, si on est une fille normalement constituée, on culpabilise. Beaucoup. Et on se dis qu’il faut absolument commencer à intégrer l’idée de « gérer son argent ». Je sais ça fait très Crédit Agricole, mais bon. Donc gérer son budget, c’est se dire « stop, j’arrête d’acheter ! ». Bon. Admettons. Pour moi, c’est « stop, j’arrête de mettre des sommes folles pour une pièces ». Voilà qui nous emmène à la friperie… Là bas tu trouves des pépites à un prix tellement bas que c’en est honteux. Et des pépites, croyez moi j’en ai trouvé dans ma chasse à l’or pas cher !

     

    Un doctor bag vintage en cuir, la bête peut se porter à la main ou en bandoulière.

    a2c8376a4a3e3fa09d3c8c633014f222.jpg

     

    Une paire d’escarpins (toujours vintage) au talon magnifiquement ouvragé.

    c4c0f908332379ed3eaf50cca7d958a9.jpg

     

    Et un petit foulard frangé, tendance lourde du moment.

    9c2b7f26ee2d78d252a6f1cbf7a97b13.jpg

     

    Voilà. J’ai donc acheté beaucoup, mais pour pas si cher que ça… Donc ça compte pas, hein ?  

    Et vous le vintage, les fripes, le neuf avec du vieux ?? Vous aimez ?

    18 commentaires Catégories : BAM ! La Mode Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !