Google+

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Red is dead - part tou

    Martoni bluffait bien évidemment. Sous le regard médusé de ce dernier je me dirige au rayon homme. C’est hypra le rayon homme, rapport qu’à la fois tu shoppes, et tu en profites en même temps pour mater le cul des mecs. J’adore. Je prends l’un des derniers foulards sous le nez d’un bel éphèbe chevelu en skinny. Je lui fais : graaouuuu » au passage. Il me répond « Serge Karamazof. Enchanté. Fils unique. Aucun lien ». Il est drôle et spirituel, beau comme un dieu mais très adolescent. Je lui dit que j’adore son skinny. Il me dit que c’est H&M. Damned ! J’avais oublié que le suédois faisait de si bons jean’s. Du coup j’attrape un slim gris au passage. Je me dirige vers les caisses. J’attends. Je dis « au revoir Kara » en agitant les bras. Lui aussi fait pareil. Il est dans la file d’à côté. Je sors. Je continue mon chemin. Et si vous sortez d’H&M, qu’est-ce qui se trouve à deux mètres sur le même trottoir ? La bonne shoppeuse parisienne répondra « Le Printemps of course ! ». Bah ouais. Le Printemps. J’entre, je sens que ça va être une vraie boucherie. Je me dirige vers l’espace lingerie. Les dessous Aubade attirent mon attention. La vendeuse a l’air de bien aimer les femmes. Elle touche mon pull et me demande : « hum c’est joli, c’est quoi ? C’est du cachemire ? ». « Non, c’est du coton » que je lui réponds. J’essaie sans laisser la possibilité à Céducashmir de venir voir. Je paie. Je pleure. Tant que ça pour trois ensembles ? Je redescends guillerette, et vais vers le Printemps de la Beauté. Direct, je vise le stand MAC. Ça grouille de monde. « On se croirait à Cannes ! » dis-je à la nana qui essaie des blushs à coté. « Ahh Cannes, le festival… » me répond elle. Je choisis une ombre purple haze et un blusbaby, pour une moue lolita babydoll. En composant mon code de carte bleue, je songe que j’ai vraiment fais un shopping Read is dead. Oui les amis. En un aprèm, j’ai massacré ma carte à la faucille et au marteau.

    1402057755.JPG.2.JPG
    693233531.JPG
    720223150.JPG
    1781889236.JPG
    ****

    Blouse Zara

    Slim H&M

    Keffieh H&M Hommes

    Doctor bag Vintage

    Escarpins Zara

    Sautoirs H&M et Agatha

    Bague Agatha

    ****

    PS : Bon, il est évident que je ne vais pas vous montrer mes dessous. On fait pas dans la photo de charme ici.

    PS 2 : Encore une fois, si vous n’avez pas vu « le film de les nuls », c’est mort.

    19 commentaires Catégories : BAM ! La Mode Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Red is dead - part ouane

    J’avais promis, il y a deux semaines, de vous raconter le massacre de ma carte bleue à la fossile et au marteau. Je n’ai pas tenu mes engagements, je sais, c’est petit. Mais tout le monde sait que c’est encore meilleur quand on attend. Non ? Moi je trouve.

    Bon. Ressituons la scène. Deux semaines environ. Samedi. Grands boulevards. Une vielle dame s’approche de moi et me dit : « Odile? ». Moi : « Pardon ? ». Elle : Odile Deray ? Moi : « Heu non chuis l’pape et j’attends ma soeur ». Sur ce, je pique un sprint pour échapper à la vioque, et comme par hasard me retrouve dans les galeries Lafayette. Je me dis que d’aller jeter un œil au stand Bel Air ne me tuera pas. Erreur. Je suis devant le stand et je bave d’envie devant la même robe en soie que j’ai déjà, mais en couleur « vison ». Vous avez vu comme c’est raffiné « vison » ? Bon, forcément je me dis que je l’ai déjà. Que ce serait bête de l’avoir en deux exemplaires uniquement parce que la couleur est différente. J’essaie de me ressaisir et me dis « prends un chewing-gum Emile ». Tu parles. Dix minutes plus tard je disais à ma carte bleue : « attention, ça va trancher chérie ». Une fois délestée d’une bonne poignée d’euros, je quitte les galeries. Je passe devant H&M, et me dis que non, on ne m’aura pas. On m’a eue. Je suis dans le temple suédois, à la recherche de rien, et paf, un foulard me tombe dans les mains. Dix mètres plus loin. Rayon homme. Oui, on trouve des trucs très bien au rayon homme. Un mec canon tient un foulard canon dans les mains. Je m’approche et lui demande où il a déniché la merveille. Il me dit qu’il a prit le dernier. Je lui dis « tu bluffes Martoni ! ». Il dit non. Moi : « Martoni, tu bluffes ! ». Il commence peu à peu à se décomposer et à vouloir s’enfuir. Je lui barre le chemin. Il s’agite et crie « mais laissez moi passer j’ai une invit ! »…

    Alors, Martoni bluffait-il ? Restait-il des foulards canons ? Ais-je encore dépensé dans ce fol après midi ? La suite demain.

    1103898757.JPG
    1970210014.JPG
    990673893.JPG
    146828529.JPG
    107762261.JPG
    Robe Bel Air

    Foulard H&M

    Bottes vintages

    Sautoir Parfois

    Bague Pilgrim

    PS : A tous ceux qui n’ont pas vu la Cité de la Peur, je suis navrée, mais vous ne pourrez pas saisir toute la subtilité de ce billet. Du coup vous penserez que je fais dans le style surréaliste. Ce n’est pas faux.

    21 commentaires Catégories : BAM ! La Mode Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !
  • C'est la 100eme !!!!!!!!!!!!!!!

    Et oui ! Aujourd’hui c’est ma 100eme note ! Pour l’occasion je vous avais proposé de m’écrire un petit texte sur le thème de votre « plus belle folie ». La Princesse au petit pied m’a envoyé un vrai roman d’amour, pas un nanar pondu par Hollywood pour ravir les midinettes pour les fêtes de noël. Non. Une vraie histoire comme ça, on n’en fait plus. Moi qui ne suis pas guimauve, bah j’ai failli lâcher une larmichette dis donc. C’est donc son texte qui est à l’honneur aujourd’hui. Je vous invite d’ailleurs à aller voir son blog et ses jolies créations ! Allez, c’est parti.

    1856210621.jpg

    Une grosse folie ?

    Sur le moment, effectivement, ça ressemblait à une grosse folie, mais sur le long terme, c'était un acte très sensé. Cette histoire, c'est l'histoire d'un amooouurr …Euh non, on recommence ( même si on touche au cœur du sujet là ).C'est donc l'histoire d'une étudiante dans une région de France, ou il fait beau et chaud, envahie de touristes que seule la perspective de 15 jours de vacances au camping de Palavas aide à tenir toute l'année. D'ailleurs, c'est super mignon, Palavas, faut pas croire, c'est le camping qui pose problème. ( désolée pour les amateurs de camping )

    Bref, c'est l'histoire de cette étudiante, qui n'est absolument pas greluche pour un sou ( ou qu'elles sont mes rangers ? Comment ça la mode ? C'est quoi ça ? ), et qui quand elle n'étudie pas ( parce qu'elle a quand même dans les 35 heures de cours par semaine en maîtrise, ce diplôme qui n'existe plus, bande de rats) , s'intéresse aux parties de Doom en réseau en salle info ( jusqu'à ce qu'on se fasse taper sur les doigts, tiens !), aux soirées chez A., aux places que le BDE a reçues pour le gala de Droit et « kikafé son TD de recherche opérationnelle, que je jette un œil ? »

    Fatalement, l'étudiante un peu geek, elle a vécu la larme à l'œil, l'avènement de l'internet grand public…Et elle a trouvé plein de geeks partout en Europe et ailleurs pour discuter avec elle de bouquins de geeks. ( non, non, on s'est jamais disputé pendant 15 jours sur la date exacte de l'anniversaire d'Aragorn ). Et donc, première folie, l'étudiante en question qui n'était jamais allée plus loin que Paris ( parce que houlalala c'est loin, et pis fait froid la bas !) a décidé de traverser l'Europe pour rencontrer ces geeks là. Et elle a du vendre le truc à ses parents, lui donner l'air bénin… « oui, oui, je vais à Utrecht en train, aux Pays Bas…, oui voilà comme ça, voir des gens »

    Et vous vous en doutez, sur place, elle est tombée amoureuse d'un grand geek très exotique même pas français ma bonne dame. Qu'elle est retournée voir plusieurs fois. Et sur place, elle a découvert H&M. Et la mode. Et le maquillage. Et les chaussures ( et les gauffres aussi.) Elle avait la tête un peu ailleurs en rentrant, et du coup, a un peu foiré son partiel de finance à long terme qu'elle du repasser en septembre. (Après avoir passé l'été à fôlatrer avec son nouveau chéri qui avait planté son job rien que pour elle et venir la voir, on n'avait jamais fait un truc pareil pour moi !). Et donc, en septembre, diplôme en poche, la voila qui annonce à ses parents « Papa, Maman, au fait, j'ai trouvé un job, et dans quinze jours je pars vivre en Belgique avec Chéri ».

    La voilà ma folie : j'ai tout plaqué sans réfléchir : famille, amis, plage, soleil, climat, pays, pour aller vivre avec quelqu'un que je connaissais depuis six mois ! Tout le monde m'a dit en ricanant «  tu vas revenir dans un mois en pleurant… » Et ce fut une excellente idée, parce que la Belgique, j'y suis depuis 8 ans, mariée au Chéri, et je n'ai pas du tout l'intention de rentrer !

                                                                                                                         **************

    Heureuse de fêter cette 100eme note ! J’espère que ce n’est qu’un début ! Et vous ? Vous en êtes où ?

    12 commentaires Catégories : C'est what ? Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Variation en blanc majeur

    J’ai une nouvelle fashion obsession. « Scoop » me direz vous en ricanant… Bah oui, la blogo est pleine de tentations. Vue récemment chez ma Zabounette adorée et chez la Pipelette, la robe blanche m’obsède depuis quelques temps. Je trouve qu’avec des collants opaques c’est terriblement décalé. Avec un petit cuir, c’est absolument parfait pour la saison. J’ai donc débuté mon week-end hautement actif non pas par du shopping comme vous le pensez déjà, mais par un lifting de mon dressing. Et, ô joie, j’ai retrouvé ça. Ça c’est une robe H&M de la saison dernière, totalement oubliée, coincée entre deux trenchs. Je vous propose ainsi une « variation autour d’une robe blanche ».

    3fd0a3a62720f698572476d09dbee58b.jpg
    8bdd9545f261fd45e3b27d740ff384c6.jpg
    9cf131ca3fe05788ae0f53fd90f60054.jpg
    7e0142731526592176e3532bdc55a1d4.jpg
    5df5e1930d2be8811310e2bdfa31fec2.jpg

    Robe H&M

    Cuir vintage

    Foulard H&M

    Compensées Manoush

    Joncs Parfois et Agatha

    Sautoir H&M

    Alors ? Ça vous plait ?

    24 commentaires Catégories : BAM ! La Mode Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !