Google+

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ma première crème de Dame - II

    4504849.jpg« Mémoires d’une jeune fille ridée », « Bonjour vieillesse », « La vieille fille et la mer ». Bon j’arrête mes élucubrations littéraires foireuses pour vous livrer mon journal de bord.

    Age : 26 ans, bientôt 27.
    Peau : mixte, à « problèmes ».
    Soin : Mat Chrono de LIERAC.
    Ordonnance : tous les soirs, au coucher, après le démaquillage.

    Jour 1 : J’ouvre le pot de crème. Chuis émue, c’est la première fois que j’utilise une crème en pot, et pas un fluide ou un sérum en flacon-pompe. Joie ! Je suis une vraie femme ! Je revoie alors l’image de ma maman plongeant le bout de ses doigts dans ses divines crèmes Dior.

    Jour 2 : Finalement cette histoire de pot ça ne laisse pas le droit à l’erreur … Mains sèches obligatoires, et non pas encore humides de lotion Bioderma. Idem pour le démaquillage : il doit être nickel de chez à fond, sinon la crème ne pénètre pas. Damned. Je suis piégée.

    Jour 3,4,5,6,7 : J’ai tout bien lu la notice et m’applique à faire des mouvements rotatifs décontractants afin que mon derme reçoive de manière la plus totale et complète les enzymes de Mat Chrono. Limite on est chez Rael, mais on s’applique que diable ! En tout ça prend 10 minutes quand même …

    Jour 8 : Mmmm mais qui a un teint de rose au réveil ?

    Jour 9 : Mmmmmm mais quid des ports ? Petits les amis, petits !

    Jour 10 : Mmmmm mais alors ces rides naissantes ? Pas « the » miracle, mais qui dit plus d’hydratation dit rides moins marquées. Yes !

    Jour 11, 12, 13,14, 15 : Ayé j’ai plus peur. Pour moi crème de nuit = gras = boutons. Et bah non, pas forcément. Lierac remplit ses missions haut la main, nourrir sans surcharge, avec un vrai effet lissage que l’on attend en prime.

    Jour 16 : Bonus ! Plus la peau est hydratée, moins elle est réactive. Adieu petites rougeurs et brillances (amis du glamour bonjour).

    Jour 17 : Après un bon gommage et un masque, ma crème suffit amplement à nourrir l’épiderme. Idéal donc aussi en crème de jour pour une peau normale.

    Jour 18 : Ca y est, je l’ai trouvé. The one. La première crème antirides qui correspond à ma peau. Et je suis passée au contour Nirvanesque de Nuxe pour les yeux. Coz oui, le smoky sur yeux fatigués ça vieillit grave. Où comment te prendre dix ans. Ou comment te faire appeler « Madame ».

    Et vous ? Vous l’avez votre premier antirides ?

    18 commentaires Catégories : BIM ! La Beauté Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Ma première crème de Dame - I

    les_lasers_fractionnes_nouvelle_arme_anti_age_image_dossier_paysage.jpg

    Sentiment étrange de se faire appeler « Madame » dans la rue par des jeunes de 20 ans … Sentiment étrange dis-je, coup de vieux plutôt ! Je revois la scène : moi hurlant dans mon téléphone comme une ado, pour prévenir P. des dernières démarques Et Vous. Et de me faire couper par un « Excusez nous Madame, euuuuuh elle est où la rue des Archives silvouplait Madame ? ».

    Pourtant j’étais pas habillé mémère. Pourtant j’avais pas un make-up trop prononcé. Pourtant mon Vuitton n’était pas à mon bras. Dur. Très dur. Ce qu’on pourrait appeler un grand moment de solitude. Alors j’me suis sentie vieille, triste, et abandonnée - car P. taffait et pouvait pas me rejoindre. Je suis entrée chez Marionnaud où une vendeuse m’a salué d’un requinquant « Bonjooooouuur Madaaaaaaaaame, je peux vous aiderheuuu ? ».

    J’ai rendu les armes. J’ai dit oui. J’ai expliqué mon souci : j’me fait vieille. La nana a opiné et m’a rappelé l’usage d’un antirides des 20 ans. J’y ai dit que oui je l’avais appliqué sur le contour des yeux mais pas sur toute la tronche. Elle m’a dit why. J’y ai répondu because, rapport à mon souci récurrent. Elle m’a dit qu’au final c’était pas tant que ça un souci, du moment où on savait chez quel labo piocher. C’est là que j’ai découvert Lierac. Une marque dermato fiable, qui fait pas dans le packaging luxe affriolant mais qui donne des résultats.

    Et c’est là les amis, que l’aventure a commencé …

    Et vous, Madame, Mademoiselle ? Quel type de soins pour vous ?

    13 commentaires Catégories : BIM ! La Beauté Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !
  • THE FAME


    Alors c’est ça « The Fame » ? Avoir des milliers de fans dans le monde entier ? Avoir un look improbable et pourtant dément ? Être analysée, décortiquée, copiée ? Avoir des clones blonds à chaque coin de rue ? Être méchamment critiquée par Tania Bruna-Rosso et être reçue deux mois plus tard sur le plateau de Canal ? Être encensée tout autant que décriée ? Fasciner comme Marilyn ou Madonna ? Devenir une icône ? Mieux, devenir un modèle Barbie ?

    lqdy-g3-1-120841_XL.jpg
    lady-gaga-et-ses-epaulettes-king-size_42859_w460.jpg
    lady-g1-1-120938_XL.jpg

    C’est-ce à quoi j’ai cru quand j’ai découvert ces Barbies GaGa … Mais non point lectrice chérie, Mattel n’a pas encore signé de contrat avec la chanteuse. Ça ne saurait tarder tu dis ? Oui mais en attendant c’est à un jeune styliste pékinois que nous devons la transformation de notre poupée préférée en Lady GaGa. Veik a 29 ans, il est fan de la chanteuse, et conforte qu’on l’aime ou pas la Lady est en passe de devenir l’icône blonde des années 2000.

    Et pour vous ? Bluffant ou décevant ?

    12 commentaires Catégories : C'est what ? Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Cruel constat

     

    42mireilleFAFI.jpg

    « J’ai rien à me mettre ». C’est sorti tout seul samedi soir quand une relation de boulot m’a invité chez elle dans son sublime appartement du 7°. Pourtant Dieu sait que j’ai dépensé pendant les soldes. Des dépenses oui, mais néanmoins réfléchies. Genre « ça ce sera parfait pour un déjeuner boulot », ou « ça c’est parfait pour un effet décontracté-chic ».

    J’ai tout bien acheté ce que m’a dit ELLE, j’ai tout bien copié les copines blogueuses … et je n’ai rien à me mettre. J’ai anticipé les tendances printemps en shoppant du nude, du fleuri, du jean et de la marinière … et je n’ai rien à me mettre. Samedi soir, face à mon dressing plein à craquer, je me suis sentie bien seule.

    Du coup j’ai sorti ma robe noire Vanessa Bruno. Comme toujours. Et je me suis mise à réfléchir au pourquoi de cette frénésie de tendances pour en revenir au final à du basique. Comme toujours.

    Y’a qu’à moi que ça fait ça ?

    15 commentaires Catégories : Et moi et moi et moi ! Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !