Google+

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Qu’on se le dise : rien n’est perdu, rien n’est définitif

     

    liensoledad - Copie.jpg

    Mercredi, je serai dans mes standings-blocks pour aller m’éclater la rétine pendant 2h30 avec Carrie. Oui LA Carrie, notre Carrie Bradshaw, modèle et référence ultime en matière de fashion, l’incorrigible romantique et perpétuelle insatisfaite, icône aux mille paires de Manolo et aux robes vintages.

    Carrie aka Sarrah Jessica, c’est un peu notre graal à toutes, soyons honnêtes. La première qui me dit que non je la taxe de mauvaise foi illico ! Non mais juste sa crinière, ses yeux délavés, son hale parfait … Z’êtes pas à la fois en pâmoison et en désarroi profond quand vous la regardez cette nana ? Moi si. Mais genre grave tu vois. Genre « je serai jamais comme elle, bouh mais que l’univers est injuste ».

    Et bah non mes chatons ! C’est juste de la volonté, un bon coiffeur, un régime de dingue et du pilates. Trop fastoche quoi ! Mate moi ce thon ambiance « 90’s en folies ». Mate moi cette bombe ambiance « le monde m’appartient ». Y’a juste du style et de la maturité qui sont passés par là.

     

    sarah-jessica-parker-0085.jpg

    sarah-jessica-parker-hairstyles3.jpg

    Je révise mon jugement et j’accepte de vieillir. Oui. Je veux, telle une bouteille de Château Margaux, plus que me bonifier avec l’âge. Je veux être une quadra bandante. Je veux être Carrie. Amen. Ceci est un post totalement décousu, j’en conviens. Donc tu as le droit de te lâcher dans les comm’s. Je te kisse pour la peine va ! Profites en, c’est pas souvent.

    9 commentaires Catégories : SMART ! L'attitude Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Le cas « cabas »

    Une shopping addiction c’est un peu comme une maladie orpheline : aucun espoir de guérison. « Triste constat » commente déjà ma conseillère financière, espoir tué dans l’œuf d’un virement régulier sur le CEL au profit de sacs à main … Oui mon petit chat, à peine délestée d’un bon paquet pour un nouveau Dreyfuss, voilà que j’ai de nouvelles envies. Irrécupérable je vous dis.

    Hier je me suis prise à rêver d’un nouveau Chloé … et puis aussi d’un cabas. Oui un cabas ! Sac ô combien ordinaire mais  d’un pratique sans nom. Le fait d’avoir ingurgité mon ELLE hebdomadaire est une simple coïncidence … mais y’a que j’ai très envie d’un Neverfull de Vuitton. En damier ébène. Grand format. Gnaaaa (bave au coin des lèvres).

    Et puis j’ai vu ma copine P. la veille même avec un cabas Vanessa Bruno en cuir noir et œillets au coude. Et je me suis dit que bah au final il était pas dégueu le bougre … voire hautement désirable. Lectrice, je suis totally lost. Pourquoi les sacs font sur moi le même effet qu’un rocher Suchard à ma copine C. ? Je fonce tête baissée, je me ruine, et je sais que ça continue encore et encore, c’est que le début d’accord d’accord.

     

     

    louis-vuitton-damier-neverfull.jpg
    Cabas Neverfull Louis Vuitton

    VERSUS

    cabas-vanessa-bruno-2218164_1370.jpg
    Cabas Vanessa Bruno, cuit et oeillets



    J’en appelle à toutes les bags adddicts : girls, I need you. Dois-je encore craquer - la réponse est oui je le sais inconsciemment - sur un sac ? Quelqu’un dans la salle possède t-il un Neverfull LV ou un cabas VB ? Quid du modèle ? Quid de la couleur ? Quid tout court ?

    Et vous ? C’est quoi votre obsession sac du moment ?

    10 commentaires Catégories : Accessoires & co Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Fille perdue, cheveux gras

    1280x1024_D6.jpg


    Tu sais que je te vois derrière ton écran ? Tu vocifères, tu tempêtes, et tu as bien raison. Oui mes chatons je vous ai abandonné deux semaines sans aucune explication. Je suis penaude. Oui vraiment. Et puis je ne suis que repentir aussi. Tu trouves que j’en fait trop ? Tssss rien n’est trop pour toi public pour mon lectorat adoré. Des news ? Of course sweety !

    - Je me suis - on peut le dire - tapé une bonne crise de la pré-trentaine. Du genre « Où va ma vie, quid de mon job, c’est quoi le plus important, quels sont mes désirs d’avenir ? ». Oui, c’est un peu 36 15 Ma Vie, vismaviedemerde.com et tutti quanti. Avec les coups de fil aux copines et les tonnes de chocolat qui vont avec.

    - Afin de parer à cette crise qui commençait à devenir assez sérieuse, et par la même occasion déprimante, je me suis reprise en beauté. Investissement dans un nouveau sac Dreyfuss. « Aux grands mots les grands remèdes ! » dit toujours mamie. Cette femme a 80 ans, et par conséquent une grande expérience de la vie.

    - Après la pluie … oui le beau temps, enfin ! Mais c’était quoi ce trip bottes de pluie pendant une semaine ? Du coup pour me remonter je me suis un peu lâchée sur le do mac … Ahem, j’ai pas trop fait la fiérote hier avec ma micro-robe. Du coup j’ai repris les protéines. Je suis inconsciente. Et j’aime ça. C’était ma minute Indiana Jones du régime.

    - J’ai découvert une nouvelle marque de bijoux : SOWAT que ça s’appelle. « Dément » est l’adjectif qui la définit le mieux, on pourrait même ajouter « divin » tellement c’est beau. J’ai déjà une bague « ailes d’anges » dans le collimateur. Mais on en reparle cette semaine promis-juré-craché. Force est de constater que je suis toujours aussi faible devant les jolis bijoux.

    - Je ne me suis toujours pas remise de « La Comtesse ». Julie Delpy si tu me lit - ce dont je doute fort - je t’aime. Ce film est un petit bijou. Profond, dur, et esthétiquement magnifique. Je suis sortie bouleversée. Le fameux « Est-ce un crime de vouloir rester jeune ? » m’a trotté dans l’esprit un bon bout de temps.

    - Et puis last but not least, j’ai pensé à mes copines de blogs ces derniers temps. Une qui se marie et qui doit gérer comme une bête, une qui fait des bijoux et que j’aimerai tant voir au mois de juin, une qui a stoppé son blog et que j’aimerai bien rencontrer, et une qui n’avait plus de connexion internet pendant moult mais qui poste plus que moi.

    Et vous ? Quelles news les filles ?

    11 commentaires Catégories : Et moi et moi et moi ! Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !
  • WANTED : L’huile sensorielle de Lierac

    Lierac j’en ai déjà causé, je suis assez fan. C’est après avoir découvert la crème Matt Chrono que je me suis un peu plus penchée sur cette marque. Grand bien m’en a pris, coz elle regorge de merveilles avec un max d’actifs nature combinés à des textures yummi …

    Depuis moult je suis une accro de l’huile prodigieuse de Nuxe. C’est mon indispensable dans ma valise dès que y’a Holiday en vue. Des cheveux au corps, rien à redire cette huile est parfaite. Jusqu’à ce que je découvre l’huile sensorielle aux 3 fleurs de Lierac.

    On prend le même principe que Nuxe, une huile à tout faire, mais on y ajoute des huiles essentielles - toute la différence est là - de gardénia, de camélia et de jasmin. L’odeur est un poil plus entêtante et féminine, l’huile a un réel effet satin ambiance « sultane », et cherry on the cake, cette huile a des vertus relaxantes.

    J’en suis gaga, et mon body aussi ! Juste avant un sommeil de belle au bois dormant c’est idéal. Et juste pour le plaisir, j’en mets quelques gouttes dans mon bain, dans mes cheveux après le shamp, et pour nourrir cuticules and co je dis banco ! Pas grasse pour autant, mais hyper hydratante, elle est toppy au quotidien. Prochain crash test les vacances d’été ! Lierac détrônera-t-elle Nuxe par 40° à l’ombre ?

     

    Huile-sensorielle-aux-3-fleurs-Lierac_galerie_principal.jpg


    Huile sensorielle aux 3 fleurs, Lierac, 26 euros

    Et vous les huiles, accros or not ?
    9 commentaires Catégories : BIM ! La Beauté Lien permanent Instagram Pin it! Rendez-vous sur Hellocoton !